Accueil

Bienvenue sur ce blog dont l’objectif est de mieux comprendre les phénomènes d’expériences optimales ou états de grâce au bénéfice du développement personnel et de la performance.

Ces phénomènes sont difficiles à saisir et résistent à toute tentative de reproduction.

Mais il s’agit surtout d’ouvrir des perspectives afin d’élargir le champ de nos représentations et le champ de nos possibles.

Les pages du menu proposent de découvrir les différentes dimensions attribuées au flow par Mihaly Csikszentmihalyi et de redéfinir la notion de performance afin de poser les bases d’une éthique de la préparation mentale.

En tant que professeur d’éducation physique et préparateur mental, mon parcours m’a amené à m’intéresser aux relations entre pensée, émotion et action, pour développer une pratique originale, fruit d’une recherche permanente.

Les articles de ce blog seront l’occasion de découvrir les témoignages de véritables « chercheurs de flow », qu’ils soient artistes, sportifs ou pédagogues, ou encore de simples artisans œuvrant humblement dans l’ombre.

Nous y découvrirons l’importance du corps et de la façon dont on l’habite, mais aussi de la prise en compte des pensées et émotions.

Témoignages, recherches et exercices pratiques, accessibles par thèmes, tenteront ainsi d’éclairer ce phénomène.

Le premier article illustre le caractère universel et intemporel de cet état de grâce.

Si Csikszentmihalyi a défini le flow comme concept en le prenant pour objet d’étude, on peut en effet reconnaître la description d’une telle expérience dans les dialogues du Tchouang-tseu, l’un des livres fondateurs de la philosophie chinoise au IVe siècle avant notre ère.

La traduction de ce dialogue est de Jean-François Billeter, un sinologue auquel je consacrerai un article. En effet, la lecture du Tchouang-tseu qu’il propose apporte un éclairage original sur les expériences optimales.

Lien vers « Le Flow »

Partagez le contenu !

    Leave a Comment

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *